Tanitnews
  • La police qualifie d'attentat l'accident à Stockholm — Suède

    Le principal suspect avait été interpellé vendredi soir à Märsta , une petite ville du nord de l'agglomération stockholmoise. Cette fois, le camion, volé, selon l'entreprise propriétaire, a foncé peu avant 13 heures sur les passants le long de la rue piétonne la plus fréquentée de la capitale, Drottninggatan.

    Continuer la lecture...
  • Pour la première fois, Mélenchon rattrape Fillon

    A lire aussi: Sur la route avec le camion Mélenchon... Sur la problématique relative aux traités, le candidat de la France insoumise se montre encore plus radical dans la mesure où en cas d'échec des discussions, sur les conditions d'une renégociation, avec les partenaires européens, Jean-Luc Mélenchon envisage purement et simplement d'activer " son plan B", en l'occurrence une sortie unilatérale desdits traités .

    Continuer la lecture...
  • Fessenheim: pour Royal "le vote d'EDF vaut demande" de fermeture

    C'est sur ce détail que le compromis trouvé entre l'État et EDF a été adopté: la fermeture de Fessenheim ne sera lancée que si la capacité de production nucléaire française reste au-dessus de 63,2 gigawatts. Dès jeudi soir, elle saluait d'ailleurs la délibération des administrateurs d'EDF comme une 'bonne décision', actant le caractère désormais 'irréversible' de la fermeture de Fessenheim .

    Continuer la lecture...
  • Ce que l'on sait sur le bombardement de la base aérienne syrienne

    Ce que l'on sait sur le bombardement de la base aérienne syrienne

    Quelque 60 missiles Tomahawk ont été tirés à partir depuis de navires de guerre en Méditerranée. Il a notamment précisé qu'il s'agissait de "frappes militaires ciblées", affirmant qu'"il [était] dans l'intérêt vital de la sécurité nationale des Etats-Unis de prévenir et d'empêcher la prolifération et l'usage d'armes chimiques".

    Continuer la lecture...
  • Frappes américaines : la présidence syrienne dénonce un acte "idiot" et "irresponsable"

    Il a pris le monde de court. La semaine dernière encore, l'administration américaine indiquait qu'elle n'exigeait plus nécessairement le départ du président el-Assad. Près de 60 missiles américains ont frappé la base syrienne de Shayrat dans la nuit de jeudi à vendredi. Critique de la diplomatie française depuis 2012 et partisan d'un " dialogue " plus approfondi avec Moscou, M.

    Continuer la lecture...
  • Le suspect est un Ouzbek de 39 ans — Attentat de Stockholm

    Son identité se précise. "Nous avons trouvé dans le véhicule un engin qui n'y a pas sa place", a déclaré lors d'une conférence de presse le responsable de la police suédoise, Dan Eliasson. " La sollicitude dont les gens font preuve les uns envers les autres montre la force de notre société ", a déclaré dans une rare allocution le roi Carl XVI Gustaf, qui a écourté un voyage au Brésil.

    Continuer la lecture...
  • Trump-Xi : "Coopération étroite pour persuader Pyongyang" d'arrêter son programme nucléaire

    Trump parviendra-t-il à concilier ses vues anti-commerce mondial et anti-Chine (au cours de la campagne électorale, le président américain avait menacé d'imposer une taxe à l'importation de 45 % sur les produits chinois et a appelé la Chine un "manipulateur de monnaie ") avec la nécessité d'engager de bonnes relations avec la Chine? " Nous avons déjà eu une longue discussion et pour le moment je n'ai rien obtenu, absolument rien, mais nous avons bâti une amitié ", a lancé le président ...

    Continuer la lecture...
  • La Syrie s'invite au premier sommet Trump-Xi

    Au menu des discussions: le programme nord-coréen et le déficit commercial américain, qui a valu à la Chine plusieurs volées de bois vert de la part du milliardaire républicain durant sa campagne électorale. Au premier rang des différends géopolitiques entre les deux puissances du Pacifique figure l'épineux dossier de la Corée du Nord, qui a encore défié cette semaine Washington et la communauté internationale en tirant un nouveau missile.

    Continuer la lecture...
  • L'"horrible" attaque chimique en Syrie a fait changer d'avis Trump sur Assad

    L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) a annoncé qu'une enquête était en cours et dit avoir "pris contact avec les autorités syriennes". Son homologue français François Delattre a précisé que les négociations se déroulaient dans "un bon état d'esprit". "D'après Vladimir Poutine, le fait d'ignorer complètement l'utilisation d'armes chimiques par les terroristes ne fait qu'aggraver la situation", a-t-il ajouté.

    Continuer la lecture...
  • La police croit tenir l'auteur de l'attentat — Stockholm

    Il avait été interpellé vendredi soir à Märsta, une petite ville du nord de l'agglomération stockholmoise. La police n'avait jusque-là laissé filtrer qu'un minimum d'informations et n'a pas apporté de détail sur son identité. Le camion utilisé pour l'attaque appartenait à un brasseur. Une porte-parole de l'entreprise de transports Spendrups, Rose-Marie Hertzman, a déclaré que le camion avait été "volé à l'occasion d'une livraison à un restaurant".

    Continuer la lecture...
  • Syrie: les Etats-Unis prêts à frapper de nouveau "si nécessaire"

    Voici les cinq moments-clés des trois jours qui ont conduit au revirement sur le conflit syrien de Donald Trump , jusqu'ici considéré comme un président isolationniste. Obama avait peut-être de bonnes raisons de rester en retrait à l'époque, d'éviter l'intervention militaire, de s'appuyer plutôt sur les forces locales.

    Continuer la lecture...
  • Syrie : Washington prêt à frapper de nouveau "si nécessaire"

    Vers 3h40 du matin, ce sont pas moins de 59 missiles de croisière Tomahawk qui ont été tirés depuis deux navires militaires américains croisant en Méditerranée, en direction de la base aérienne d'Al-Chaayrate. En difficulté depuis des mois face au régime, la coalition de l'opposition politique syrienne a applaudi l'opération américaine, même si "frapper un seul aéroport n'est pas suffisant", a dit Mohammad Allouche, membre du Haut comité des négociations (HCN).

    Continuer la lecture...
  • Syrie. Poutine dénonce une " agression contre un État souverain "

    Pire, la fameuse image de Vladimir Poutine maquillé devant le drapeau arc-en-ciel est devenue virale. Un autre média russe croit savoir qu'il s'agit de celle-ci, où le président est accompagné de son Premier ministre Dmitri Medvedev. En 2015, Moscou avait adopté une loi interdisant aux travestis et aux homosexuels de conduire une voiture. Selon une information du Moscow Times , le ministère de la Justice a fait interdire l'image à la suite d'un verdict rendu le 11 mai 2016 par une cour de ...

    Continuer la lecture...
  • A l'Onu, la France juge légitimes les frappes américaines

    A l'Onu, la France juge légitimes les frappes américaines

    Cette attaque dénote de la politique présumée de Donald Trump , qui s'était toujours opposé à une intervention militaire directe de Syrie. 'Ce qui s'est passé en Syrie est une honte pour l'humanité et Assad est au pouvoir, donc je pense que quelque chose devrait se passer', a affirmé de son côté Donald Trump .

    Continuer la lecture...
  • Ségolène Royal tente de passer en force — Fessenheim

    EDF a obtenu jeudi un nouveau délai dans le processus de fermeture de la centrale de Fessenheim -promesse présidentielle de François Hollande-, à l'issue d'un conseil d'administration qui a toutefois clarifié le calendrier sur l'arrêt formel de l'installation, a-t-on appris de sources concordantes.

    Continuer la lecture...
  • Erdogan juge les frappes américaines

    Erdogan juge les frappes américaines "insuffisantes" et attend d'autres mesures

    Le gouvernement britannique "soutient pleinement l'action des États-Unis", qui ont frappé une base aérienne syrienne, a déclaré un porte-parole de Downing Street vendredi. La Chine , qui a suivi la Russie à six reprises en sept vetos portant sur le conflit syrien au Conseil de sécurité de l'ONU depuis 2011, a appelé à " éviter toute nouvelle détérioration de la situation".

    Continuer la lecture...
  • Trump face-à-face avec Xi, le grand rival chinois

    Trump face-à-face avec Xi, le grand rival chinois

    Une carte que Donald Trump s'apprête à dégainer? Pour sa première visite au président milliardaire, le dirigeant chinois sera reçu dans la fastueuse résidence tout en dorures à West Palm Beach, plutôt qu'à la Maison Blanche. Lors de son récent déplacement en Asie, M. Tillerson avait cherché à trouver une nouvelle manière de faire face à la Corée du Nord , qui poursuit ses programmes nucléaire et balistique interdits par les lois internationales.

    Continuer la lecture...
  • Présidentielle: Fillon en hausse dans un sondage

    De nouvelles révélations, de nouveaux ralliements, une explication de programme peuvent encore modifier la perception des candidats et de leur offre dans l'opinion. Plus de deux électeurs sur trois (70%, +3 points) se disent désormais sûrs de leur choix. Dans cette course à l'Elysée à l'issue encore incertaine, le candidat de la France Insoumise aurait le pouvoir de bouleverser toutes les statistiques qui projettent un scénario Macron vs Marine au second tour.

    Continuer la lecture...
  • Syrie: les Etats-Unis prêts à frapper Assad de nouveau

    Syrie: les Etats-Unis prêts à frapper Assad de nouveau "si nécessaire"

    Avec les frappes de ce vendredi, le président américain se la joue en solitaire, face à une communauté internationale qui peine à réagir. C'est ainsi également qu'il a annoncé l'imminence de représailles contre le régime syrien pour avoir fait usage de gaz sarin contre la population de Khan Cheikoun, faisant près d'une centaine de morts dont de nombreux enfants.

    Continuer la lecture...
  • Moscou dénonce, les alliés de Washington applaudissent — Frappes en Syrie

    Ce qui est sûr, c'est que les Américains, pour leurs partenaires du Conseil de sécurité, ont complètement improvisé cette attaque. Cette réunion sera publique, ont indiqué des diplomates. L'allié du régime syrien a ajouté que la Russie ne croit pas que la Syrie dispose d'armes chimiques. Des responsables américains ont précisé avoir informé la Russie avant les tirs de missiles et avoir pris soin de ne pas viser la partie de la base de Chayrat sur laquelle se trouvaient des troupes ...

    Continuer la lecture...
  • L'accord russo-américain sur la prévention d'incidents aériens suspendu — Syrie

    Selon un responsable américain, le Pentagone a présenté à la Maison Blanche des options militaires pour réagir à l'attaque que les Etats-Unis attribuent au régime syrien. "Mais surtout, comme l'estime Poutine, cette action ne nous rapproche pas de l'objectif final de la lutte contre le terrorisme international mais dresse au contraire de sérieux obstacles pour la constitution d'une coalition internationale pour la lutte contre (le terrorisme)", a-t-il déclaré.

    Continuer la lecture...
  • " Fiscal Kombat ", le nouveau jeu en ligne de Jean-Luc Mélenchon

    Le slogan du jeu "secouez-les tous!" provient, lui, de la licence Pokémon . Le principe est simple: "On affronte des oligarques, c'est une bataille, on les capture, on les secoue et ça fait tomber des euros". Seule Marine Le Pen manque à l'appel, les graphistes ayant refusé de la représenter. Ils ont travaillé sur le projet pendant quatre mois de manière autonome.

    Continuer la lecture...
  • Donald Trump frappe le régime d'Assad — Syrie

    Donald Trump frappe le régime d'Assad — Syrie

    Le Pentagone a indiqué que la Russie avait été prévenue à l'avance de la frappe américaine, pour éviter que ne soient touchés des militaires russes présents sur la base syrienne. Il a souligné jeudi soir que la frappe punitive avait été lancée contre la base aérienne d'où est partie l'attaque sur Khan Cheikhoun. "Assad porte l'entière responsabilité de ce développement".

    Continuer la lecture...
  • L'homme gardé en vue serait l'auteur de l'attaque — Attentat à Stockholm

    Un individu masqué a bondi à bord du véhicule et a démarré, a-t-il ajouté. Revenu précipitamment à Stockholm, le dirigeant social-démocrate a déposé dans la soirée un bouquet de roses rouges à quelques pas de la tragédie. Le camion a été enlevé au cours de la nuit, ont constaté des journalistes de l'AFP . Il avait également annoncé que son pays a renforcé "les contrôles aux frontières avec effet immédiat" après cet attentat terroriste .

    Continuer la lecture...
  • Les Etat-Unis tire des missiles Tomahawk contre une base militaire syrienne

    Les Etat-Unis tire des missiles Tomahawk contre une base militaire syrienne

    Le régime syrien a déjà été accusé d'avoir utilisé du gaz sarin le 21 août 2013 dans l'attaque de localités aux mains des rebelles en périphérie de Damas, qui avait fait au moins 1.429 morts, dont 426 enfants, selon les Etats-Unis. - Le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson annonce que Washington "envisage une réponse appropriée". L'Iran, autre grand allié du régime Assad, a "condamné vigoureusement" les frappes américaines et "toute action unilatérale", selon l'agence Fars.

    Continuer la lecture...
  • Un kamikaze kirghize à l'origine de l'attentat à Saint-Pétersbourg

    Un kamikaze kirghize à l'origine de l'attentat à Saint-Pétersbourg

    Il avait auparavant dirigé une réunion avec des représentants du FSB, des services de secours et du ministère de l'Intérieur. Le comité ne précise pas si le kamikaze fait partie des morts décomptés. " J'ai suivi les instructions ", a-t-il affirmé. Photos et vidéo diffusées sur les réseaux sociaux ont montré le métro arrêté à Tekhnologuitcheski Institout avec les portes soufflées et plusieurs personnes inanimées sur le sol de la station.

    Continuer la lecture...
  • Attentat de Stockholm : Le conducteur du camion arrêté. Il serait Ouzbek

    En fin de soirée, le premier ministre Stefan Löfven est allé déposer un bouquet de roses rouges près des lieux, en restant à l'extérieur du périmètre délimité par la police. Des sources policières évoquent une possible connexion entre les deux hommes . 15h48: Sur les réseaux sociaux, plusieurs vidéos ont capturé des scènes de panique dans les rues de la capitale suédoise.

    Continuer la lecture...
  • Sondages Mélenchon : peut-il dépasser Fillon avant la présidentielle 2017 ?

    L'écart se ressert toutefois entre M. Macron, Mme Le Pen, M. Fillon et M. Mélenchon alors que le candidat LR et celui de la France Insoumise jouent à touche-touche. Dans l'hypothèse d'un second tour Marine Le Pen-Emmanuel Macron, l'ancien ministre de l'Économie l'emporterait assez largement avec 63% des suffrages, contre 37% pour son adversaire du Front national.

    Continuer la lecture...
  • Qui condamne et qui soutient les frappes américaines — Syrie

    Le visage et le ton très grave, il a accusé " le dictateur syrien Bachar al-Assad (d'avoir) lancé une horrible attaque avec des armes chimiques contre des civils innocents (...) en utilisant un agent neurotoxique mortel". François Hollande et Angela Merkel affirment avoir été informés par Donald Trump avant le déclenchement de l'attaque américaine. Vendredi matin, une soixantaine de missiles de croisière Tomahawk ont été tirés par les navires américains USS Porter et USS Ross, qui se ...

    Continuer la lecture...
  • Les cinq dossiers qui fâchent — Sommet Trump-Xi

    Les cinq dossiers qui fâchent — Sommet Trump-Xi

    Xi Jinping et Donald Trump devront trouver un autre moyen pour briser la glace. Ce "sport pour millionnaires", stigmatisé par Mao Tsé-toung, symbolise encore les excès du capitalisme pour le régime communiste. Une rencontre réussie entre les deux présidents montrera que les deux pays ne sont pas pris dans une "relation antagoniste", mais qu'ils travailleront de concert pour résoudre les problèmes par le "dialogue constructif", a-t-il ajouté.

    Continuer la lecture...