Tanitnews
  • Scorpion à bord — United Airlines

    C'est alors qu'un passager a crié " Oh mon dieu, c'est un scorpion", a indiqué l'épouse de la victime, Linda. La compagnie United Airlines s'est trouvé à nouveau mise en cause vendredi, un passager se plaignant d'avoir été piqué par un scorpion sur un vol en partance du Texas, à l'issue d'une semaine noire pour l'image de l'une des premières compagnies aériennes mondiales.

    Continuer la lecture...
  • Les Etats-Unis prêts à une frappe préventive — Corée du Nord

    Ce point de presse intervient au lendemain de la promesse du président américain de " traiter " le " problème " nord-coréen. Donald Trump avait annoncé, samedi 8 avril, l'envoi vers la péninsule coréenne du porte-avions Carl Vinson , escorté par trois navires lance-missiles, puis quelques jours plus tard avait évoqué une " armada " comprenant des sous-marins.

    Continuer la lecture...
  • Bachar al-Assad assure ne plus posséder d'armes chimiques

    Dénonçant une attaque "très barbare", le président américain Donald Trump a ordonné le bombardement de la grande base d'Al-Chaayrate, la première frappe américaine contre le régime depuis le début du conflit en 2011. Avant le vote, l'ambassadrice américaine à l'ONU Nikki Haley a déclaré que les Etats-Unis étaient " prêts à contribuer à mettre fin à ce conflit", alors que l'envoyé spécial des Nations unies en Syrie , Staffan de Mistura, exhortait Washington et Moscou à s'entendre .

    Continuer la lecture...
  • Corée du Nord : l'armée durcit le ton face aux Américains

    Corée du Nord : l'armée durcit le ton face aux Américains

    Et de lancer cet avertissement, sans pour autant citer explicitement les récentes menaces du président américain: " Quiconque provoquerait un conflit devra en assumer une responsabilité historique et en payer le prix. Un tel porte-avions transporte en général 70 à 80 avions ou hélicoptères, dont une cinquantaine d'avions de combat. Pyongyang est sous le coup de nombreuses sanctions imposées par les Nations unies en raison de ses programmes nucléaires et balistiques et de son ambition ...

    Continuer la lecture...
  • Attaque chimique en Syrie: un

    Attaque chimique en Syrie: un "crime de guerre" du régime Assad

    Cette attaque chimique présumée dans un fief rebelle et jihadiste a causé la mort de 87 civils, dont 31 enfants, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Il s'est dit pour une enquête "impartiale". Dans un entretien accordé à l'Agence France Presse, le président Bachar al Assad a affirmé que l'attaque chimique de Khan Cheikhoune était une "fabrication à 100%" et que la Syrie ne possédait pas d'armes chimiques.

    Continuer la lecture...
  • À J-11 du premier tour — Présidentielle

    Emmanuel Macron, candidat d'En Marche! à la présidentielle française, et Yannick Jadot, soutien du socialiste Benoît Hamon, fustigent la ligne de Jean-Luc Mélenchon en politique étrangère. "Jean-Luc, il faut que tu assumes que ton projet numéro 1, c'est que la France quitte la zone euro et l'Europe, ce serait plus clair", a t-il lancé à l'intention du candidat de la France Insoumise, qui le distance dans les intentions de vote pour se rapprocher du trio Fillon-Le Pen-Macron.

    Continuer la lecture...
  • Il faut "mettre fin à la guerre civile brutale" — Syrie

    Mais si Moscou et Washington se disent prêts tenter de surmonter 'leur faible niveau de confiance' pour mener notamment une 'lutte implacable contre le terrorisme', selon les mots de Sergueï Lavrov, les responsables de la diplomatie des deux puissances ont surtout montré qu'ils étaient en désaccord complet sur l'essentiel: la responsabilité du régime syrien dans l'attaque chimique présumée de Khan Cheikhoun le 4 avril, et l'avenir de Bachar al-Assad.

    Continuer la lecture...
  • Corée du nord : l'inquiétude grandie

    Abidjan, 14 avr (AIP)- Le président américain, Donald Trump a envoyé un tweet pour dire que la Corée du Nord " cherchait les ennuis " et que les États-Unis allaient " résoudre le problème " avec ou sans l'aide de Pékin. Les propos menaçants de la Corée du Nord ont été relayés vendredi par KCNA, l'agence de presse officielle nord-coréenne, au lendemain de l'annonce par M.

    Continuer la lecture...
  • Une opération militaire pour "traiter le problème" nord-coréen?

    Quiconque provoquerait un conflit sur la péninsule coréenne " devra assumer une responsabilité historique et en payer le prix ", a-t-il mis en garde. Selon le directeur de la CIA, Mike Pompeo, la Corée du Nord est plus susceptible de menacer les États-Unis d'un missile intercontinental équipé d'une tête nucléaire qu'elle ne l'a jamais été.

    Continuer la lecture...
  • Un conflit pourrait éclater à tout moment

    Si la situation est aussi tendue, a expliqué le ministre, c'est parce que "Trump est constamment provocateurs avec ses mots agressifs". Beijing considère que cette question doit être résolue par des moyens pacifiques, a-t-il indiqué, ajoutant que son pays était prêt à maintenir des échanges et une coordination avec les Etats-Unis sur ce sujet.

    Continuer la lecture...
  • Trump poursuit ses volte-face, apprécie Pékin, plus trop Moscou

    Alors que le président Trump entame des bras-de-fer complexes avec la Russie et la Corée du Nord, il a maintenant besoin de partenaires. La visite de M . Tillerson, M. Lavrov a dit vouloir comprendre "les intentions réelles" des Etats-Unis en matière de politique internationale, afin d'éviter une "récidive" de la frappe américaine en Syrie et de travailler à la création d'un "front commun contre le terrorisme ".

    Continuer la lecture...
  • Bachar al-Assad se défend — Syrie

    Bachar al-Assad se défend — Syrie

    Assad, qui est apparu souriant et décontracté. Il a monté toute cette histoire pour servir de prétexte à l'attaque américaine du 7 avril contre une base aérienne. Interrogé par l'AFP , M. Assad a affirmé qu'il n'accepterait "qu'une enquête impartiale" sur Khan Cheikhoun, en s'"assurant que des pays impartiaux y prendront part pour être sûr qu'elle ne sera pas utilisée à des fins politiques".

    Continuer la lecture...
  • Raid américain : Donald Trump confond l'Irak et la Syrie

    Poutine, une première pour un secrétaire d'État depuis l'époque de Cordell Hull, durant la Seconde Guerre mondiale ". En représailles, les Etats-Unis ont mené dans la nuit du 6 au 7 avril une frappe de missiles Tomahawk sur une base aérienne de l'armée syrienne, à partir de laquelle l'attaque chimique aurait été lancée selon l'administration américaine.

    Continuer la lecture...
  • Assad affirme que l'attaque chimique est "une fabrication"

    Dans ce domaine, les Etats-Unis ont choisi de placer la barre au plus haut, parlant de soupçons quant à la complicité de la Russie dans les attaques chimiques , affirmant enquêter sur cette donne et donnant à entendre qu'ils pourraient se livrer à la même punition contre Moscou que contre la Syrie! Un constat partagé par le secrétaire d'Etat américain, qui, à l'occasion de la première visite d'un membre du gouvernement de Donald Trump en Russie , a déclaré que les relations entre les deux ...

    Continuer la lecture...
  • " "La Chine craint l'éclatement d'un conflit " à tout moment " — Corée du Nord

    Les tensions entre Washington et Pyongyang s'intensifient. Une semaine après avoir frappé la Syrie, les Etats-Unis ont utilisé jeudi en Afghanistan la plus puissante bombe américaine non-nucléaire jamais larguée. De l'avis des observateurs, la Chine chercherait ainsi à envoyer un message d'avertissement fort à la Corée du Nord malgré son intention de dialoguer avec les Etats-Unis.

    Continuer la lecture...
  • Quand Kim Jong-un leurre deux cent journalistes — Corée du Nord

    Pyongyang pourrait être capable d'effectuer dans les jours à venir un nouvel essai nucléaire, annonce le New York Times , citant des experts américains. Des soldats nord-coréens tiennent une cérémonie pour marquer le 105e anniversaire du fondateur défunt nord-coréen Kim Il-sung, qui aura lieu le 15 avril prochain, sur la place située devant le Palais du Soleil de Kumsusan le lundi 10 avril 2017, a rapporté l'Agence centrale de presse nord-coréenne ( KCNA ).

    Continuer la lecture...
  • L'inquiétude grandie — Corée du nord

    L'inquiétude grandie — Corée du nord

    Donald Trump avait annoncé, samedi 8 avril, l'envoi vers la péninsule coréenne du porte-avions Carl Vinson, escorté par trois navires lance-missiles, puis quelques jours plus tard avait évoqué une " armada " comprenant des sous-marins. "Avec ce régime, la question n'est pas de savoir si (cela va arriver) mais juste de savoir quand ", a-t-il ajouté, avant de préciser que "les services de renseignement tiennent évidemment le président et le vice-président bien informés".

    Continuer la lecture...
  • Corée du Nord : Donald Trump assure que le problème

    Corée du Nord : Donald Trump assure que le problème "sera traité"

    Interrogé par le site 20minutes.fr, Dorian Malovic, coauteur du livre "La Corée du Nord en 100 questions", affirme que cet épisode était prévisible. Il avait annoncé auparavant l'envoi vers la péninsule coréenne du porte-avions Carl Vinson, escorté par trois navires lance-missiles, puis évoqué une " armada " comprenant des sous-marins.

    Continuer la lecture...
  • Dupont-Aignan dénonce des pressions de la part de l'équipe de Fillon

    Dupont-Aignan dénonce des pressions de la part de l'équipe de Fillon

    Dupont-Aignan sur France Inter . C'est une petite musique qui s'est fait entendre lorsque Nicolas Dupont-Aignan grimpait dans les sondages: le président de Debout la France pouvait-il être le Christiane Taubira de François Fillon et grappiller suffisamment de voix au candidat LR pour l'empêcher, tel Lionel Jospin en 2002, d'accéder au second tour de l'élection présidentielle? Le candidat souverainiste de Debout la France a fait du changement de politique européenne son combat majeur.

    Continuer la lecture...
  • Bachar al-Assad affirme que l'attaque chimique est " une fabrication à 100% "

    Assad. Le président syrien a démenti toute implication dans l'attaque de Khan Cheikhoun, arguant que son régime ne possédait plus d'armes chimiques depuis 2013. "Nous allons oeuvrer (avec les Russes) en vue d'une enquête internationale (sur Khan Cheikhoun , Ndlr)", concède-t-il. Mais la diplomatie russe a d'ores et déjà prévenu qu'elle utiliserait son droit de veto si le projet de résolution, " inacceptable " en l'état pour Moscou, n'était pas modifié.

    Continuer la lecture...
  • Attaque contre le bus du Borussia Dortmund : Un suspect islamiste interpellé

    L'attaque contre le bus des joueurs du Borussia Dortmund était intervenue à quelques minutes de la rencontre opposant le club allemand à Monaco en quart de finale aller de Ligue des champions, provoquant son report le jour suivant. Il devrait reprendre les chemins de l'entraînement dans quatre semaines. Selon la Süddeutsche Zeitung, les enquêteurs restent très prudents quant à cette piste islamiste.

    Continuer la lecture...
  • Selon Trump, "les Chinois ne manipulent pas leur monnaie"

    Le président américain Donald Trump s'est dit convaincu jeudi que les choses "vont s'arranger" avec la Russie et que la Chine saura s'"occuper" de la Corée du nord, dans deux tweets matinaux. Le nouveau complexe est sorti de terre non loin du Palais du Soleil Kumsusan, où reposent les corps des deux premiers dirigeants de la Corée du Nord , Kim Il-Sung et Kim Jong-Il, grand-père et père de l'actuel leader Kim Jong-Un.

    Continuer la lecture...
  • Côte d'Ivoire-Inter/le président américain promet de résoudre le problème nord-coréen

    Côte d'Ivoire-Inter/le président américain promet de résoudre le problème nord-coréen

    Dans une déclaration publiée par KCNA, l'agence de presse officielle de la Corée du Nord, soupçonnée de vouloir mener ce week-end un essai nucléaire, l'armée assure que les bases américaines en Corée du Sud, "tout comme les quartiers généraux du Mal" tels que la présidence sud-coréenne à Séoul seraient "pulvérisés en quelques minutes" en cas de guerre .

    Continuer la lecture...
  • Un site nucléaire "amorcé et prêt" — Corée du Nord

    COREE DU NORD Le régime communiste célébrera samedi le 105e anniversaire de son fondateur, des cérémonies souvent prétextes à des déploiements de forces militaires... La tension monte d'un cran en Corée du Nord . Ce jeudi, l'agence officielle nord-coréenne, KCNA, a rapporté que Kim Jong-Un, le leader nord-coréen a assisté à des manoeuvres militaires: des forces spéciales parachutées depuis des appareils légers.

    Continuer la lecture...
  • Corée du Nord. Les Etats-Unis étudient leurs options militaires

    Le président républicain a répété à de nombreuses reprises qu'il utiliserait toutes les options pour empêcher Pyongyang de se doter de missiles nucléaires lui permettant d'atteindre les Etats-Unis, au risque d'une escalade militaire. Selon les renseignements américains, il s'agirait d'un nouvel essai nucléaire. Le président américain Donald Trump a de nouveau prévenu jeudi que les Etats-Unis allaient s'occuper du "problème" nord-coréen, au moment où des informations faisaient état de ...

    Continuer la lecture...
  • Décédé mardi, le père de Rachida DATI sera inhumé à Casablanca

    Décédé mardi, le père de Rachida DATI sera inhumé à Casablanca

    Rachida Dati, déjà en retrait dans cette campagne électorale, n'est sans doute pas près de jeter ses dernières forces dans la bataille pour faire gagner le candidat de son parti François Fillon. Il faut dire que M'Barek Dati a travaillé dur pour offrir à ses onze enfants une bonne éducation, multipliant les heures supplémentaires pour leur permettre d'intégrer les meilleures écoles.

    Continuer la lecture...
  • Syrie: l'évacuation de 4 villes assiégées a commencé

    A Rachidine, une ville à l'est d'Alep tenue par l'opposition, leurs cars étaient escortés par des combattants, notamment de l'ex-branche d'Al-Qaïda en Syrie rebaptisée Fateh al-Cham. Dans un entretien accordé mercredi à l'AFP à Damas, le président syrien Bachar al-Assad a affirmé que " le déplacement qui se fait dans ce contexte est obligatoire ".

    Continuer la lecture...
  • Trump veut s'entendre avec la Russie malgré des relations "au plus bas"

    La visite du secrétaire d'Etat précède une rencontre tripartite entre Lavrov et les chefs de la diplomatie syrien, Walid Mouallem et iranien, Mohammad Javad Zarif, prévue à la fin de la semaine à Moscou. Tant sur la responsabilité du régime dans l'attaque du 4 avril sur la localité syrienne de Khan Cheikhoun (87 morts, dont 31 enfants), que sur le sort du président Assad.

    Continuer la lecture...
  • Mohammed VI pourrait rencontrer Donald Trump ce weekend

    Mohammed VI pourrait rencontrer Donald Trump ce weekend

    En vacances actuellement en Floride, le roi Mohammed VI serait invité à un déjeuner offert par le président américain, Donald Trump dimanche 16 avril, rapporte ce vendredi Jeune Afrique . Le roi du Maroc est ainsi le deuxième chef d'État africain à rencontrer Donald Trump, après le président égyptien Abdefettah Al-Sissi . Ce mois d'avril, comme chaque année, le dossier du Sahara est de retour à l'agenda du Conseil de sécurité.

    Continuer la lecture...
  • "Un conflit pourrait éclater à tout moment", s'inquiète Pékin — Corée du Nord

    Pendant sa campagne, Donald Trump n'avait cessé d'accuser Pékin de sous-évaluer le yuan afin de doper ses exportations et avait assuré que la Chine serait officiellement mise à l'index " au premier jour " de sa présidence. En outre, des experts constatent que les démonstrations de force de la Corée du Nord sont souvent associées à des événements festifs . "Le président Xi veut faire ce qui est bien".

    Continuer la lecture...
  • Trump présente ses condoléances à Sissi — Attentats en Egypte

    Trump présente ses condoléances à Sissi — Attentats en Egypte

    En décembre dernier, un attentat avait frappé une église contiguë à la cathédrale copte Saint-Marc dans le quartier cairote d'Abassieh, faisant au moins 29 morts et 31 blessés. L'état d'urgence avait été observé pendant trois décennies sous Hosni Moubarak. L'Egypte a été durant trente ans sous état d'urgence, qui n'a été annulé qu'un mois avant l'arrivée au pouvoir du président islamiste Mohamed Morsi, en 2012.

    Continuer la lecture...
  • Jean-Luc Mélenchon continue sa progression — Sondage présidentielle

    Emmanuel Macron est le principal adversaire de Jean-Luc Mélenchon à l'élection présidentielle. Il reste à la troisième place, talonné par le candidat de la France insoumise: Jean-Luc Mélenchon , qui a connu ces derniers jours une forte poussée dans les sondages, est crédité de 18% des intentions de vote, en progression de trois points .

    Continuer la lecture...
  • VIDÉO François Fillon explique pourquoi il refuse d'aller chez Jean-Jacques Bourdin

    VIDÉO François Fillon explique pourquoi il refuse d'aller chez Jean-Jacques Bourdin

    Encore ce jeudi matin, Jean Lassalle répondait aux questions du journaliste connu pour mettre en difficulté ses invités. Là, il voulait qu'on parle des affaires! Interrogé sur les propos de Jean-Luc Mélenchon qui a affirmé mercredi soir que les Français allaient " cracher du sang " si l'un de ses trois principaux concurrents gagnait la présidentielle, l'ancien Premier ministre a estimé que l'on voyait là " le discours communiste dont on croyait qu'il avait totalement disparu de la face de ...

    Continuer la lecture...
  • Trump affirme que le problème nord-coréen "sera traité"

    Le président Trump était, en effet, très véhément contre Pékin , pendant sa campagne. " Ce serait merveilleux (...) si l'Otan et notre pays pouvaient s'entendre avec la Russie, " a-t-il déclaré. Elle visait à demander la coopération du régime de Bachar al-Assad dans l'enquête, en fournissant les détails des activités militaires de l'armée syrienne le jour de l'attaque, les noms des commandants des escadrons aériens et l'accès aux bases aériennes pour les enquêteurs de l'ONU.

    Continuer la lecture...
  • L'adhésion du Monténégro à l'Otan, approuvée par Trump, irrite Moscou — Balkans

    L'adhésion du Monténégro à l'Otan, approuvée par Trump, irrite Moscou — Balkans

    Certains spécialistes estiment que la Corée du Nord pourrait utiliser le prétexte des célébrations du 105e anniversaire de la naissance du fondateur du régime, Kim Il-Sung, samedi, pour réaliser son sixième essai nucléaire. Dans le dossier du nucléaire nord-coréen, " le vainqueur ne sera pas celui qui tient les propos les plus durs ou qui montre le plus ses muscles ".

    Continuer la lecture...
  • Les tensions s'accentuent entre les Etats-Unis et la Corée du Nord

    Les tensions s'accentuent entre les Etats-Unis et la Corée du Nord

    La Corée du Nord a promis mardi de répondre à l'envoi "insensé" d'un groupe aéronaval américain vers la péninsule coréenne, avertissant qu'elle était prête pour la "guerre" alors que la tension monte encore d'un cran dans la région. "Le dialogue est la seule issue", a déclaré M. Wang lors d'un point de presse à Pékin en compagnie de son homologue français Jean-Marc Ayrault, au lendemain de propos du président américain promettant que le " problème " nord-coréen serait "traité".

    Continuer la lecture...
  • La Corée du Nord se dit

    La Corée du Nord se dit "prête à la guerre"

    Le conseiller à la sécurité nationale du président américain, le général en exercice H.R. McMaster a pour sa part indiqué que le président américain Donald Trump veut étudier 'toutes les options pour lever la menace' nucléaire nord-coréenne.

    Continuer la lecture...
  • L'état d'urgence pour 3 mois après les attentats revendiqués par Daech — Egypte

    L'état d'urgence pour 3 mois après les attentats revendiqués par Daech — Egypte

    Il est appliqué depuis quelques années dans une partie du nord de la péninsule du Sinaï, où le groupe jihadiste Etat islamique (EI) est très actif. Dès dimanche soir, M. Un véritable carnage: vingt-sept personnes sont mortes et soixante-dix-huit fidèles ont été blessés. Elles renforcent aussi les inquiétudes sur la sécurité pour la visite du pape catholique François, attendu en Egypte les 28 et 29 avril.

    Continuer la lecture...